Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

11 décembre 2006 1 11 /12 /décembre /2006 11:19
les 8 et 9 décembre derniers,
"mon ciné", le petit ciné à st martin d' hères, proposait les films de matthew barney, le cycle "cremaster". matthew (c'est aussi le mari de björk), est un performer né en 67(ap jc), un américain qui faisait plein d'athletisme et de foot (c'est pour ça qu'il est toujours torse nu et super baraqué). le cremaster, c'est le muscle des testicules qu'on ne sait pas comment on fait pour le contracter (nous, les hommes). dans ce cycle comprenant 5 films sortis entre 94 et 97(ap jc), le gars se déguise en bestiole hybride mi homme mi bête ni trop mâle, ni trop feminin, construit des objets bizarre avec du silicone du saindoux, des boules un peu partout, des rubans, du blanc...c'est super classe. en fait les films ne sont pas vraiment orientés par un scénario mais plutôt par l'ésthetisme de l'image, pas de dialogues, mais il y a de la musique.
enfin bref, moi jai vu cremaster 2, cremaster 5 et cremaster 1. cremaster 3 il ne l'avait pas et le 4, je n'ai pas pu y aller...voilà donc quelques images(d'après photos web):
                                                           là c'est matthew en "gary gilmore" dans cremaster 2



là, matthew en géant dans cremaster 5, où il arrive un peu à faire bouger ses testicules grâce à des rubans attachés à des pigeons angoras.

                                                 ici, pour cremaster 4, matthew est déguisé en mouton écossais

                                                                                    une des images les plus célèbres de cremaster 4



bien sur, je n'ai pas compris tout le sens de ce que je voyais. et bin tant pis.

Partager cet article

Repost 0
Published by ben bert - dans reportage
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens